Home / ALIMENTATION / Le pouvoir des graines germées

Le pouvoir des graines germées

Nos petites graines germées faites maison

Nos petites graines germées

Savez-vous que vous avez le pouvoir de redonner vie à certaines graines très facilement? Et avec peu de matériel?

Depuis que j’ai découvert le pouvoir des graines germées, je me suis transformée en jardinière d’intérieur. Une nouvelle porte sur le monde s’est ouverte, un espace de calme, d’émerveillement sur la nature et de respect de la vie qui me ramène au moment présent. Ces quelques minutes par jour consacrées à la culture des graines me procurent apports nutritionnels autant que sérénité et harmonie.

En fait, la graine qui commence à germer subit une extraordinaire transformation moléculaire et, par le processus de photosynthèse, transforme l’énergie solaire en matière végétale. Cette opération alchimique fournit à l’homme, au travers des végétaux, les molécules organiques qui lui sont nécessaires.

La germination est donc une technique élégante et respectueuse pour apporter à nos organismes de la vie en puissance! Cela est d’autant plus important que notre corps est aujourd’hui souvent mal nourri, surchargé d’éléments dévitalisés, déséquilibré et carencé en substances vivantes. Les processus industriels (transformation, pasteurisation, conservation, coloration…) vident en effet cruellement les aliments de leur pouvoir « santé ».

Lorsque je prends le temps de cultiver des graines, étant à la fois producteur et consommateur, je peux contrôler la fraicheur et la qualité des aliments que j’ingère!

Quelles graines germer?

Presque toutes et très certainement quelques unes que vous avez déjà dans votre garde-manger: lentilles, quinoa, pois chiches…

Le mieux reste d’utiliser des graines de qualité, si possible issues de l’agriculture biologique, pour qu’elles aient conservé toute leur capacité germinative.

Le goût des graines étant différent, je vous conseille de faire des essais pour voir ce qui vous plait le plus. Personnellement, j’adore les lentilles vertes, le quinoa et les pois chiches germés.

Quelles graines germees choisir et comment les tremper et les germer?

 

Voici des liens vers d’autres guides sur les graines à germer:

Quel est l’intérêt de cultiver des graines germées?

La magie des graines se cache dans leur pouvoir nutritionnel… dopé par rapport aux mêmes graines non germées! Ce sont des aliments dits « vivants » qui conservent toutes leurs molécules naturelles (enzymes, vitamines, oligo-éléments…).

« Si l’on donne une valeur nutritionnelle de 100 à une graine, le fait de la moudre nous fait passer de 100 à 10! Alors que si l’on fait germer cette graine, on va passer de 100 à 1.000, ou même 10.000. »

Source: « Les graines germées » (Santé, vitalité, beauté), Docteur Christian Tal Schaller.

Autre avantage: faire germer les graines les rend plus digestes et assimilables (même par des organismes « malades »).

De quel matériel avez-vous besoin?

Pour cultiver vos graines, deux options s’offrent à vous: jouer à l’apprenti bricoleur ou acheter un dispositif prêt à l’emploi.

  • Germoir fait maison: bocal en verre + carré de moustiquaire + élastique + égouttoir à vaisselle

Dispositif maison pour cultiver ses graines germées

 

Germoir Eschenfelder pour cultiver les graines germees

Comment faire germer vos graines?

La germination des graines est un processus très facile qui consiste en 3 étapes et peut durer, selon votre patience, de quelques heures (trempage seul) à quelques jours (processus complet).

Pas de panique, ça ne vous prendra techniquement que quelques minutes matin et soir. On peut faire germer ses graines chez soi, que l’on vive en maison ou en appartement, en ville, à la mer, à la montagne ou à la campagne. Il vous faut juste un accès à l’eau potable!

Voici les 3 étapes du cycle de germination:

1/ le trempage (une fois au début, à l’eau pure)

2/ le rinçage (à répéter matin et soir, à l’eau du robinet)

3/ l’égouttage (entre les rinçages, à environ 20°C, avec inclinaison en biais à 45° et si possible dans la pénombre ou sous un drap)

 

Comment cultiver des graines germées?

Source: « Les graines germées » (Santé, vitalité, beauté), Docteur Christian Tal Schaller.

1/ TREMPAGE

Le trempage permet à la graine de sortir de son état de repos et d’amorcer sa germination.

  • Mettez quelques cuillères à soupe de graines dans votre bocal. Attention: le bocal ne doit pas être plein mais rempli à 1/5 maximum;
  • Ajoutez de l’eau pure sans chlore et sans produits chimiques (eau de bouteille ou eau du robinet purifiée);
  • Laissez tremper les graines au moins 8 heures à température ambiante.

2/ RINÇAGE

Après avoir couvert le bocal de moustiquaire ou de son couvercle grillagé, videz l’eau de trempage et rincez ensuite les graines à l’eau du robinet en la laissant couler abondamment pour que les graines soient bien remuées.

Le rinçage permet:

  • d’éliminer les déchets métaboliques des graines et les pesticides qu’elles fabriquent (naturellement) pour se protéger;
  • de bien les humidifier.

3/ ÉGOUTTAGE

Une fois les graines bien rincées, videz toute l’eau , retournez le bocal et posez le sur un support de manière à l’incliner à environ 45 degrés, ouverture vers le bas pour drainer l’eau et aérer les graines. Veillez à ce que les graines soient bien réparties le long de la paroi du bocal (et pas toutes agglutinées dans le bas).

Couvrez le bocal d’un drap pour laisser germées les graines dans la pénombre (comme si elles étaient en terre, à l’abri de la lumière) et à température ambiante.

Lorsque les premières touches de vert apparaissent, si vous souhaitez continuer à les laisser germer, il est temps de les laisser pousser à la lumière du jour.

Quand les graines sont-elles prêtes à être consommées?

Personnellement, je continue à alterner les cycles rinçage-égouttage pendant quelques jours jusqu’à l’apparition d’un germe de quelques millimètre mais il est possible de continuer plus longtemps pour les transformer en ‘jeunes pousses’, remplies de chlorophylle.

Avant de les consommer, je les rince une dernière fois.

Sachez que si vous souhaitez freiner la croissance de vos graines germées, il suffit de les conserver au frigo. Vérifiez cependant qu’elles ne pourrissent pas!

Comment consommer vos graines germées?

Crues ou cuites, en jus, salades, soupes, blanchies ou sautées, tout est possible!

Il vous suffit de tester ce qui vous goûte le mieux.

Petite précaution tout de même…

Les graines germées peuvent contenir des phyto-œstrogènes susceptibles de causer des effets secondaires indésirables chez les femmes enceintes ou atteintes de problèmes gynécologiques. En cas de doute, consultez votre médecin.

Recette de soupe de lentilles vertes germées à la japonaise

Il  vous faut:

  • gousse(s) d’ail
  • laurier
  • échalote(s)
  • huile de sésame
  • fenouil
  • courgette(s)
  • tamari (ou sauce soja)
  • citron jaune
  • eau
  • poivre noir
  • beurre

Préparation: faire revenir la gousse d’ail écrasée, la feuille de laurier et les échalotes émincées dans l’huile de sésame. Quand les échalotes sont translucides, ajouter le fenouil et les courgettes préalablement tranchées. Remuer. Ajouter un peu de beurre, de poivre noir et de jus de citron. Remuer pour que les légumes soient tous bien enrobés de beurre. Déglacer avec un peu de tamari. Remuer 1-2 minutes avant d’ajouter de l’eau pour finaliser la soupe. Laisser mijoter 10 minutes. Saler (avec le tamari) et poivrer au besoin.

Astuce: vous pouvez également ajouter du chou kale ou des épinards en fin de cuisson. J’aime aussi ajouter des oignons nouveaux, de l’avocat, des graines de sésame noir et du gomasio au moment de servir.

Version imprimable